Mar. 15 septembre 2020

En effet, l’année 2019 marque une accalmie sur le front des ventes immobilières liés à l’habitat. Plusieurs raisons sont avancées tels que l’arrêt brutal des mesures de soutien à l’investissement dans le secteur du neuf ou encore le flux migratoire qui s’affiche en négatif. Alors qu’Antoine BERGEOT, président de la chambre des notaires parle de crise immobilière, de son côté, Divi BARTRA, membre consulaire de la CCI parlera plutôt d’une urbanisation qui arrive à maturité. En effet, les grandes opérations immobilières sont terminées et les biens pour la plupart vendus. Un reportage complet dans notre édition de la mi-journée.