Jeu. 30 juillet 2020

La police nationale a procédé conjointement à cette opération avec les services des douanes. Une démarche qui fait suite aux sollicitations du chef d’établissement et sous réquisition du Procureur de la République. Pour aider les forces de l’ordre dans leurs missions, un chien renifleur était de la partie. Des classes mais pas seulement ont été inspectés. La police nationale, explique sa démarche, celle de marquer les esprits des lycéens. Une opération qui est appelée à se renouveler.