Mar. 22 juin 2021

(Photo-LNC) Le procès en appel des tortionnaires présumés de cet homme qui avait connu l’enfer en mai 2018 est très attendu. Il devrait s’étaler sur quatre jours. Il avait suscité colère et indignation de la population. Pour mémoire, David avait été séquestré et torturé pendant de longue heures avant d’être relâché à St Michel au Mont-Dore. L’année dernière, lors du premier procès, les quatre accusés avaient été condamnés à des peines de 15 à 25 ans de réclusion criminelle. Aujourd’hui, seuls trois accusés font appel de leur jugement.