Lun. 07 juin 2021

Originaire de la tribu de Tiwaka, la victime âgée de 37 ans a perdu la vie à Touho samedi, en fin de matinée, suite à un tir de fusil lors d'un coup de chasse.

Le tireur présumé, tout juste âgé de 18 ans faisait partie d’un groupe de 10 personnes parti chasser avec la victime, entre Touho et Poindimié.

Le procureur de la République Yves Dupas a annoncé que les pompiers ainsi que le médecin et l'infirmier du dispensaire de Touho se sont rendus immédiatement sur les lieux ou l'homme est ensuite décédé.

Et depuis, une enquête du chef d'homicide involontaire a été ouverte.

L'enquête des gendarmes et notamment "les divers témoignages ont permis   d'établir "que les chasseurs étaient placés sur une ligne de crête dans l'attente que le gibier soit rabattu.

Selon un témoin, la victime a quitté son emplacement au cours de l'action de chasse. La victime ne portait aucune chasuble", ajoute le parquet.

L'auteur présumé du coup de feu mortel a reconnu avoir "tiré dans les fourrés pensant qu'il s'agissait d'un gibier. Pour l'heure, l'enquête se dirige vers une mort accidentelle "consécutive à une maladresse, et à un manquement de sécurité imposée par la loi susceptible d'être reproché au mis en cause, qui encourt au titre du délit d'homicide involontaire la peine de 3 ans d'emprisonnement". Une autopsie de la victime a été ordonnée par le procureur.