Mar. 23 février 2021

Après l’ile des pins, et Houaïlou, vendredi dernier, c’est donc, autour de Kouaoua de se déclarer depuis aujourd’hui, ville morte.

Ainsi, il a été décidé avec la municipalité de fermer les services publics municipaux ce jour et demain mercredi. Une action également suivie par les commerçants et par l’agence OPT de la commune.

Des actes de délinquances répétitifs en sont la cause, comme on témoigne, les dernières incivilités commises dimanche à l’encontre d’un enseignant de l’école primaire. Un message de râle de bol comme l’explique son maire Alcide Ponga qui s’adresse à la population et aux institutions.  Une réunion d’échange s’est déroulé ce matin, devant le centre administratif pour tenter de trouver des pistes de réflexions en vue de stopper ce phénomène.