Jeu. 19 novembre 2020

C'est en effet, l'annonce faîtes par le collectif et l'ICAN par voie de communiqué. Réuni en assemblée générale, hier soir, ils ont décidé de lever les blocages au niveau de la mine et du port autonome afin de préserver l'outil économique. Autre point stratégique : les axes routiers. Allègement temporaire du dispositif afin de permettre, entre autre, à la jeunesse calédonienne de pourvoir se présenter aux examens dans de bonnes conditions. Par contre, ils réaffirment que la priorité absolue reste la tenue d'une table ronde, pour examiner avec précision  et de façon équitable le projet pays par Sofinor/Koréa Zinc. D'ailleurs, les membres du collectif et de l'ICAN invitent ses interlocuteurs à mettre à profit la période des examens, qui sera respectée, pour fixer la tenue de cette table ronde.